Gym Loisirs

My Twitter Feed

Nous sommes le Jeudi 13 Août 2020, il est 01:46... Bienvenue sur le site de « Gym loisirs et Bien être »

YIN YOGA – YOGA Dynamique et POWER YOGA

 

Des pratiques en pleine expansion

 

Vous pratiquez déjà le yoga, mais connaissez-vous le yoga Yin ? Ce yoga doux mais puissant complétera parfaitement vos pratiques dynamiques !

 

Parmi les différents types de yoga que nous pouvons découvrir autour de nous, il y en a un qui se répand rapidement, le yin yoga. Yin, comme yin/yang ? Et oui ! Pour simplifier, on dit que le yang représente l’actif, le mouvement et que le yin représente l’intuitif et l’immobilité.

Dans notre monde ultra connecté et sans répit, le yin est une bénédiction. Ici, on ne vient pas suer, on vient se retrouver et peut-être « perdre du temps pour en gagner ». On prend du temps pour soi avec une pratique douce et dont les bienfaits se feront très nettement ressentir dans le reste de notre vie !

Alors, le Yin Yoga, c’est quoi ?

Le yin yoga est grandement influencé par les philosophies asiatiques, le Taoïsme et la médecine traditionnelle chinoise. Cela étant, la médecine conventionnelle comme nous la connaissons en France reconnaît l’importance cruciale d’activités telles que le yin, qui lient physique et psychique. Vous le savez peut-être, la médecine chinoise fait appel aux points d’acupression, aux plantes, etc… Alors, pas de telles pratiques prévues sur votre tapis, mais les explications feront souvent référence à la médecine chinoise.

En yin, on tentera de prendre conscience des méridiens du corps. Chaque méridien est associé à différents organes ou différentes zones du corps pour mieux y faire circuler l’énergie, le chi. Celui-ci circule dans notre corps à travers les méridiens qui, s’ils sont bien irrigués, sont garants de notre équilibre physique et moral.

Le yin permet de travailler sur les tissus conjonctifs, passifs – les fascias. Ceux-ci sont des tissus plutôt fibreux, qui contiennent du collagène. En yin, on exerce une sorte de pression sur les fascias pour les garder hydratés : avec son poids  et la gravité, votre corps va petit à petit se fondre dans le sol et rendre l’action sur les fascias très efficace.  Par ailleurs, le yin stimule aussi le système nerveux parasympathique, celui responsable de la régulation de notre fréquence cardiaque et de notre digestion. Très complet, en somme !

 

 

En yin, nous ne sommes pas sur le tapis pour nous muscler mais pour nous relâcher et travailler avec notre respiration. Les muscles sont en quelque sorte yang et on vient plutôt travailler ici les tissus, plutôt yin. La stimulation musculaire est donc à son minimum et le yin amène davantage à un état méditatif.

Le yin n’est pas toujours confortable et nécessite d’accepter de sortir de sa zone de confort et relève réellement d’une pratique méditative : le yin nous montre à quel point corps et esprit sont liés.

Les bienfaits du Yin Yoga

Le yin est parfait en complément des pratiques dynamiques de vinyasa et d’ashtanga, par exemple. Globalement, le yin complète toute activité physique et sportive. Les activités yang apportent de la chaleur au corps, le yin tâche d’apporter de la fraîcheur.

Le yin permet à la fois de se relaxer et de s’étirer et c’est donc aussi un vrai défi pour le mental. Rester en relâchement, calme et immobile est essentiel pour obtenir les effets du yin. 

 

 

 

 

 

 

 

Le yoga dynamique

n’est pas une forme de yoga particulière en soi. Il se démarque cependant du hatha-yoga ou yoga traditionnel par :
un enchaînement fluide et tonique d’une série de postures
le tout rythmé par la respiration et par l’état émotionnel et mental du pratiquant.
Le yoga dynamique est particulièrement répandu en Occident 
en raison de son côté très physique, qui aide à contrer différents états de stress.

Bienfaits de la pratique du yoga dynamique

Les nombreux mouvements enchaînés permettent de :
développer l’endurance et la force.
avoir un corps plus souple et plus tonique en allant solliciter des muscles profonds, notamment ceux du dos et en favorisant une meilleure posture.
prendre conscience de son souffle par le travail de la respiration, tout en oxygénant le corps au maximum.
exercer sa concentration car, pour suivre le cours, il convient de ne pas penser à autre chose, et on reconnecte ainsi le corps au mental.
libérer les tensions physiques et psychiquesainsi que le stress.
Bon à savoir : une séance de ce type de yoga peut être particulièrement adaptée pour redynamiser le corps en fin de journée.

 

 

GLBE IMAGE YOGA DYNAMIQUE 3

Accéder au yoga c’est vouloir s’acheminer vers une transformation intérieure.
C’est vouloir changer son regard sur le monde, voire saisir la moindre parcelle de vie, faire l’apologie de chaque instant, se satisfaire d’un presque rien.
Tout regard peut révéler l’imprévu qu’il soit simple ou subtil, opaque ou limpide.

 

Soyons attentifs « au clair de lune appuyé aux volets entrouverts.»(Marcel Proust)
Dans l’ici et le maintenant, le yogi conscientise avec acuité ce qu’il entreprend.

 

GLBE IMAGE YOGA DYNAMIQUE 1
Il vit sa propre action, renonce à l’avant et l’après pour n’exister qu’au présent.
Si le « je » existe , c’est pour s’inscrire dans la réalité du présent.
« Le temps n’est qu’une distension du mental. »(Prajnânpad)
Apprendre à visualiser sa posture c’est aussi se préparer à visualiser  l’ici et  le maintenant ; bref avoir une perception fine de son agir.

 

 

 

Le Power Yoga : une pratique fun et dynamique !

 

Le yoga bat son plein ! De nouvelles méthodes fleurissent chaque jour, et suscitent l’engouement des « Yogimania ». Tout droit venu des Etats-Unis, le Power Yoga s’inscrit dans un courant fun, résolument moderne, avec des bénéfices anti-stress et bien-être immédiats.

 

Power Yoga : un peu d’histoire !

Ce yoga prend sa source aux Etats Unis, dans les années 80, contrairement aux autres qui dans leur grande majorité proviennent d’Inde, et de maîtres de sagesse.  » Le Power Yoga est issu de plusieurs foyers, mais les principaux sont en Californie« , précise Béatrice Delahaie, formée par Bryan Kest, le co-fondateur de la méthode, à Santa Monica. Avec Byron Baptiste, tous deux ont eu l’idée de « transformer » l’Ashtanga, dans une version plus fun, et moins « rigide ».

 

Les grands principes du Power Yoga

On peut dire que le Power Yoga est une version déstructurée de l’Ashtanga Yoga. Là où la pratique de l’Ashtanga peut paraître « rigide », le Power Yoga pioche des asanas dans les différentes séries (1, 2, 3), pour créer à chaque séance une version unique de séquences.

Les enseignants réinventent ainsi les séances à chaque fois, en fonction de l’énergie des élèves, ou du thème qu’ils souhaitent développer. À savoir, l’équilibre, la souplesse, le renforcement musculaire…

Très orienté vers les bénéfices physiques, ce yoga ajoute aux postures spécifiques du yoga, des mouvements de fitness ou encore de Pilates. Autre élément notable : la musique. Le cours dynamise les postures sur fond de musique, issue d’un vaste univers musical, qui va de la Soul, au Hip hop, en passant par le Jazz !

 

Quels sont les vertus du Power Yoga ?

Les premiers bénéfices sont avant tout de l’ordre du gainage de la silhouette. Les postures les plus utilisées visent au renforcement musculaire.  Par ailleurs, ce yoga est de type endurant, on y transpire beaucoup, et on consomme des calories :  » On s’affine, c’est certain ! » Une pratique régulière garantit bien d’autres bienfaits, à savoir l’assouplissement du corps et le développement de l’équilibre.

Les bienfaits anti stress sont aussi au rendez-vous. La pratique de la respiration Ujaï, spécifique à l’Ashtanga, permet de lâcher le mental.

Pour qui ? Pour les personnes qui recherchent une version dynamique du yoga, et qui apprécient une approche moins traditionnelle, plus libre, avec les effets du yoga, le fun en plus.

 

 

                        Vivre en yoga n’est-ce pas retrouver la spontanéité des sensations ?

 

 

GLBE IMAGE YOGA DYNAMIQUE 2

 

            État d’asana ou posture : « notion d’infinité dans un espace heureux. »
                 Vivre les saisons en yoga c’est accepter de vieillir,
            de renoncer à l’impossible posture afin de s’ouvrir à la méditation.
            Se défaire de l’hier pour affleurer un état de paix intérieure.